Investissements communaux 2012

Lors de la cérémonie des vœux, un diaporama détaillé a montré les investissements communaux de l’année 2012.

Ces chantiers, menés dans la continuité de l’action municipale depuis 2008, concernent essentiellement les bâtiments communaux et la voirie ainsi que le renouvellement de matériels éducatifs tant à l’école « Il était une fois » qu’au centre de loisirs. 
Afin que chacun puisse mesurer l’étendue des travaux effectués au sein de la commune au cours de l’année 2012, il nous a semblé utile de répertorier l’ensemble des chantiers ouverts ou terminés au cours de l’exercice écoulé.

Bâtiments :

Dépendances du 8 Rue des Saulniers(réfection toiture) 

15 000 € 

Locatif du 7 Rue Bonne Lande (peinture intérieure) 

12 900 € 

Voirie:

Réfection des routes et parkings 

50 000 € 

Réfection rues Saulniers et Bonne Lande 

250 000 € 

La Garatière et cheminement piétonnier 

230 000 € 

Rues des lilas et Muguet 

45 000 €

Achat de matériel :

Centre de loisirs (aménagement cour et installation de jeux)

16 500 €

Ecole « Il était une fois » (tableaux et jeux)

3 800 €

Achat d’un broyeur     

7 678 €

Radars pédagogiques

2 700 €

Total :

633 578 €


Travaux auxquels il convient d’ajouter le règlement de diverses études sur des projets en cours ou futurs sans oublier le remplacement de petits matériels ou mobilier. 

Globalement la commune a investi plus de 650 000 € au cours de l’année 2012. Ces investissements ont profité presque exclusivement à des entreprises vendéennes dont plusieurs landeronnaises.

En matière d’urbanisme, 2012 constitue une année charnière. En effet, cette année a vu se terminer la commercialisation du lotissement privé de « La Davière ». La mise en chantier des derniers lots ainsi que quelques « dents creuses » ont permis la délivrance de 12 permis de construire.
Le plan local d’urbanisme (PLU) approuvé par le conseil municipal du 18 juillet 2011 n’a pas encore produit ses effets même si la commercialisation d’un nouveau lotissement privé, route de Ste Flaive, a commencé, nous promettant un nouvel élan.